FAQ

Retrouver ci-dessous les questions les plus fréquentes à propos du Prix AIVP Antoine Rufenacht

Fondée en 1988, l'Association Internationale Villes et Ports a pour mission d'améliorer la relation ville port en instaurant et en développant dialogue et coopération entre les autorités locales et régionales, les autorités portuaires, les citoyens et les acteurs économiques. Aujourd’hui ce sont plus de 190 villes portuaires du monde entier, adhérentes à l’AIVP, qui ambitionnent de faire du dialogue ville port le socle de leur leurs projets projets de développement urbain, portuaire et économique.

L'AIVP est présidée par Édouard Philippe, Maire du Havre (France) et ancien 1er Ministre.

Les villes portuaires du monde, qu'elles soient maritimes ou fluviales, sont les témoins privilégiés des grandes mutations macroéconomiques et de leur impact local. Dans un environnement toujours plus fluctuant et incertain, la recomposition constante des activités portuaires et urbaines constitue un défi majeur auquel s’ajoute aujourd’hui l’impératif de soutenabilité. À l’avant-garde des grandes mutations mondiales et sociétales, les villes portuaires, de toute taille et de toute nature sont, de fait, invitées à se réinventer de façon systémique et quasi permanente. Dans ce contexte, la relation spatiale entre le port et la ville, deux entités distinctes, à la fois antagonistes et interdépendantes, d’une richesse extraordinaire sur lequel ont émergé des projets urbains remarquables. Des dizaines de villes, réparties sur les cinq continents ont ainsi, en partenariat avec les autorités portuaires, questionné la relation ville port par le prisme d’aménagements urbains singuliers et de réalisations architecturales emblématiques, ouvrant la voie à de nouvelles représentations et appropriations de la ville, du port et de leurs fonctions aux échelles locales, régionales et globales. Le Prix AIVP Antoine Rufenacht a pour objectif de célébrer ces projets les plus remarquables et la façon dont ils abordent la question des relations villes ports du point de vue du développement durable.

Les projets candidats au Prix AIVP Antoine Rufenacht seront évalués selon les critères suivants :

- Originalité : Quelle est la valeur ajoutée du projet en termes de planification, de réalisation et d'utilisation, pour améliorer les relations ville-port ?
- Pertinence du projet : Quelle est la pertinence du projet au regard de l'Agenda 2030 de l'AIVP ?
- Impact : Quels sont les résultats concrets obtenus par le projet au regard des objectifs spécifiques de l'Agenda 2030 de l'AIVP ?
- Exemplarité : Dans quelle mesure le projet peut-il servir de modèle ?
- Qualité/clarté : Le dossier de candidature est-il suffisamment clair et qualitatif ?

Les projets candidats au Prix AIVP Antoine Rufenacht bénéficieront d’une visibilité renforcée tout au long du processus d’attribution du Prix.

1/ Votre projet répond aux principaux critères d’éligibilité du prix :

  • Il rejoindra la sélection officielle et sera mis en avant via les outils de communication dédiés au Prix AIVP Antoine Rufenacht (site internet, réseaux sociaux) ;
  • Vous bénéficiez de l’évaluation du Comité d’expert. Selon l’avis de ce dernier, votre projet pourra être référencé en tant que « bonne pratique » de l’Agenda 2030 de l’AIVP.

2/ Votre projet fait parti des finalistes :

  • Vous serez auditionné par les membres du Grand jury à l’occasion d’une réunion en présentielle, au Havre (France) ;
  • Vous bénéficiez d’une plus forte visibilité via les outils de communication du Prix ainsi que d’une valorisation à l’occasion de la Conférence Mondiale de l’AIVP.

3/ Votre projet est lauréat du Prix AIVP Antoine Rufenacht :

  • Un trophée vous sera remis à l’issue de la cérémonie officielle de remise du Prix et vous bénéficierez d’une visibilité accrue ;
  • Vous bénéficierez d’une valorisation particulière réservée exclusivement au vainqueur dans le cadre de la Conférence Mondiale de l’AIVP.

L’Agenda 2030 de l’AIVP est la seule initiative au monde à adapter les 17 objectifs de développement durable de l’ONU au contexte spécifique des villes portuaires et de la relation ville port.

Le document publié en 2018 fixe 10 objectifs à atteindre d’ici 2030 et liste 46 mesures à mettre en œuvre. Chacun des objectifs est relié à plusieurs ODD de l’ONU.

L’Agenda 2030 de l’AIVP a été déposé à l’ONU en 2019 en tant que contribution des villes portuaires aux 17 Objectifs de Développement Durable, dans le cadre du partenariat initié entre l’AIVP et cette institution internationale. L’ambition de l’Agenda 2030 de l’AIVP est d'accompagner les acteurs urbains et portuaires dans l'élaboration de programmes et de plans d’actions qui contribuent à promouvoir le développement durable des villes portuaires maritimes et fluviales.

Afin d'accompagner ses membres dans la prise en compte des objectifs de développement durable de l'Agenda 2030, l'AIVP a développé un outil d'auto-diagnostique à destination des autorités portuaires et locales des villes portuaires maritimes et fluviales. L'AIVP répertorie par ailleurs plus de 150 bonnes pratiques mises en œuvre par des villes portuaires du monde entier qui constituent autant d'exemples concrets à dupliquer et/ou adapter pour atteindre les 10 objectifs de développement durable de l'Agenda 2030.

 

 

Concevoir un projet d'aménagement d'une ville portuaire sans prendre en compte les exigences du développement durable est aujourd'hui un paradoxe à l'heure où les villes portuaires, partout dans le monde, doivent faire face aux impacts du changement climatique et améliorer leurs relations avec les habitants pour demeurer attractive.

L'Agenda 2030 de l'AIVP offre un cadre reconnu pour accompagner les villes portuaires dans la prise en compte des enjeux de développement durable dans toutes les facettes de la relation ville port.

Les candidats devront démontrer devront démontrer la cohérence de leur projet d'aménagement vis-à-vis des 10 objectifs de développement durable de l'Agenda 2030 de l'AIVP, à travers un argumentaire précis et des exemples concrets.

Il sera attendu des candidats que leur projet soit conforme à la philosophie de l'Agenda 2030 de l'AIVP et qu'il apporte des réponses concrètes à au moins un des 10 objectifs de l'Agenda 2030. Les 10 objectifs sont les suivants:

Objectif n°1 : Adaptation au changement climatique

Objectif n°2 : Transition énergétique et économie circulaire

Objectif n°3 : Mobilité durable

Objectif n°4 : Gouvernance renouvelée, une gouvernance innovante pour des villes portuaires durables

Objectif n°5 : Investir dans le capital humain

Objectif n°6 : Culture et identité portuaires

Objectif n°7 : Alimentation de qualité pour tous

Objectif n°8 : Interface ville port

Objectif n°9 : Santé et qualité de vie

Objectif n°10 : Protéger la biodiversité

La Conférence Mondiale de l'AIVP est le rendez-vous international des villes portuaires pour partager leurs connaissances, valoriser les projets mis en œuvre, établir des liens de coopération internationale, relever les défis de la ville portuaire durable et faire valoir leurs points de vue auprès des organisations internationales. La convivialité du réseau AIVP, entretenue depuis sa création, contribue à la transparence et à la richesse des débats, créant un moment de rencontre unique apprécié des participants.

Les dossiers de candidatures au Prix AIVP Antoine Rufenacht doivent être soumis en anglais.

Les travaux du Comité d'experts se dérouleront en deux étapes. Dans un premier temps chacun des 7 experts procédera à l'évaluation de chacune des candidatures selon des critères d'analyse identiques. Dans un second temps, les experts se réuniront pour débattre et partager leurs résultats. À cette occasion ils sélectionneront les meilleures candidatures qui seront soumises au vote du Grand jury.

La réunion du Grand jury se déroulera en trois temps. Tout d'abord, Carola Hein, en tant que co-présidente, partagera les conclusions du panel d'experts et présentera les candidats finalistes. Ensuite, le Grand jury, sous la responsabilité de Geraldine Knatz, auditionnera, pendant 60 minutes chaque candidat finaliste. L'audition sera organisée de la façon suivante : 30 minutes de présentation du projet par le candidat concerné et 30 minutes d'échanges avec le jury. Pour finir le Grand jury se réunira à huis clos pour décider du choix du gagnant.

Les membres du Comité d'experts qui le souhaitent seront invités à participer à l'audition des candidats finalistes. Seule Carola Hein, en tant que co-présidente, pourra prendre part à la décision finale.

La réunion du Grand jury se déroulera en anglais. Un dispositif de traduction pourra être mis en place par les candidats qui en feront la demande.

La réunion du Grand jury se déroulera dans la ville siège de l'AIVP qui était aussi celle de son Président fondateur Antoine Rufenacht.

Antoine Rufenacht a en effet été Maire du Havre de 1995 à 2010, ville portuaire qu'il s'évertua à transformer pour la positionner sur l'échiquier des villes portuaires mondiales. Réunir le Grand jury du Prix AIVP Antoine Rufenacht au Havre contribuera à la mise en lumière de cette ville portuaire qui a vu naître l'AIVP il y a plus de 30 ans.

Aucun dispositif de visioconférence ne sera mis en place pour la réunion du Grand jury. L'audition des candidats finalistes en présentiel contribue au prestige du Prix et garanti à ces derniers une qualité d'écoute et d'échange que ne permet pas la visioconférence.

Avec cette réunion en présentiel, l'AIVP souhaite perpétuer l'esprit des rencontres entre acteurs des villes portuaires qu'elle organise depuis plus de 30 ans. Celles-ci ont toujours été synonyme de convivialité, de travail et de coopération. Elles sont le fondement même de l'identité de l'Association.

Les candidats au Prix AIVP Antoine Rufenacht ne seront pas auditionnés par le Comité d'experts. L'évaluation des projets se fondera uniquement sur les informations fournis par les candidats dans leur dossier de candidature. Pour ces raisons, il est dans l'intérêt des candidats de fournir une description claire et précise de leur projet conformément aux informations demandées.

Les candidats seront libres de décider le niveau de représentation qui leur semble le plus approprié pour défendre leur projet devant le Grand jury.

Les candidats doivent néanmoins tenir compte du fait que les membres du Grand jury pourraient avoir des questions techniques et précises. Ils attendront du candidat qu'il soit en mesure d'y répondre.

Il sera attendu un haut niveau de représentation pour la cérémonie officielle de remise du Prix : le Maire ou son représentant pour une candidature émanant d'une ville portuaire, le Directeur de Port ou son Président pour une candidature émanant d'une autorité portuaire.

Les résultats de l'évaluation de chacun des projets par le Comité d'experts ne seront partagés qu'avec les candidats concernés et ne seront pas rendus publics.